Se développer au Mexique

Le marché mexicain à la loupe

Au carrefour des civilisations, le Mexique bénéficie d’une position géographique privilégiée et ne manque pas d’arguments pour séduire investisseurs et groupes internationaux. La compétence reconnue de sa main d’œuvre, sa compétitivité, et la proximité directe du premier marché mondial de consommateurs, les États-Unis, forment un cocktail idéal pour faire des affaires.

Il est bon de savoir que les États-Unis représentent le premier partenaire commercial du pays et reçoit 80 % des exportations mexicaines.

En 2016, le Mexique se classe parmi les 15 plus grandes économies mondiales et bénéficie d’une croissance qui dépasse les 2 % et devrait progresser en 2017. Cette croissance est principalement tirée par une demande domestique forte et soutenue par l’expansion du crédit et l’accueil important de travailleurs expatriés.

Se développer au Mexique

Le paysage économique mexicain se compose de fleurons industriels, des grandes firmes internationales dans la construction (Cemex), les télécoms (America Movil), l’agroalimentaire (Bimbo, Sigma alimentos), l’agriculture (Gruma). Ces géants cohabitent avec un tissu de PME qui, au contraire, sont beaucoup moins présentes à l’international. C’est bien là le défi économique du Mexique, qui entend bien mettre en œuvre l’internationalisation de ses PME.

Les pépites du Mexique : l’aéronautique et l’automobile

Dans le monde de l’automobile, il est incontournable de s’implanter au Mexique. Les principaux flux du marché ne sont plus orientés vers l’Europe ou l’Asie, mais vers l’Amérique du Nord en général, et le Mexique en particulier.

Erwan L'Helguen
Directeur Associé Amérique Latine

L’industrie automobile mexicaine s’est développée avant celle de l’aéronautique et attire tous les regards du marché mondial.

Erwan L’Helguen, Directeur Associé Amérique Latine chez Altios International, le confirme : « dans le monde de l’automobile, il est incontournable de s’implanter au Mexique. Les principaux flux du marché ne sont plus orientés vers l’Europe ou l’Asie, mais vers l’Amérique du Nord en général, et le Mexique en particulier ».

Les grands constructeurs mondiaux sont présents, de même que tous les principaux fournisseurs de rang 1. Les fournisseurs de rangs 2 et 3 sont ceux qui arrivent.

Une chaîne logistique complète s’est mise en place, créant un bassin gigantesque d’entreprises où se côtoient firmes, PME et TPE. « La dynamique est puissante, les compétences sont là et la main d’œuvre est compétitive », résume M. L’Helguen.

directeur associé amérique latine
Erwan L’Helguen

Le secteur aéronautique est plus jeune, mais, de ce fait, jouit d’un potentiel de progression remarquable, comme l’illustre le Directeur Associé Amérique Latine d’Altios International : « Sur les trois dernières années, la croissance annuelle se situe autour de 15 % ».

Les plus grands joueurs du marché sont présents, dont Airbus, Bombardier ou Safran. « Ces entreprises moteurs souhaitent étoffer le réseau logistique du secteur, la demande existe, et l’on note une vraie volonté des autorités d’investir et d’accueillir des fournisseurs ».

En effet, le Mexique ne cache pas son ambition de devenir le hub nord-américain pour l’industrie. Les initiatives proviennent de l’état mais aussi du privé ; Safran a par exemple financé une université spécialisée dans les métiers de l’aéronautique.

Altios International au Mexique

Présent sur le territoire mexicain depuis 2011, Altios International propose un portefeuille de services complets et un réseau d’experts réunis autour d’un chargé de projet Altios, point de contact numéro un pour le client.

Erwan L’Helguen décrit comment Altios International s’adapte au niveau d’internationalisation de ses clients : « nous sommes aux côtés des entreprises qui souhaitent s’implanter au Mexique. Nous intervenons pour des entreprises qui n’ont pas encore d’activité pour maximiser leur stratégie d’implantation. Nous intervenons également et de plus en plus pour des entreprises déjà présentes sur le marché mais qui souhaitent consolider leurs revenus par élargissement de leur portefeuille de clients, par création de leur structure locale ou par croissance externe. »

Le spécialiste d’Altios International précise : « pour prendre l’exemple de l’automobile, nous sommes en mesure de mettre nos clients à la table de négociation des gros joueurs du marché. Plus généralement, nous avons le rôle de simplifier le processus d’implantation, en coordonnant les projets d’investissement, ou en gérant des détails aussi avancés que l’accueil des expatriés et de leur famille. »

Des opportunités à saisir

Erwan L’Helguen dresse un portrait plus global du marché mexicain : « La clé des affaires ici, c’est d’être présent au quotidien, proche des clients, des partenaires, des fournisseurs. Il faut garder en tête que le Mexique est de culture latine : la proximité et la dimension humaine sont des éléments fondamentaux. »

Le rôle de conseil d’Altios International et sa position privilégiée au Mexique prennent encore plus de sens : « Une entreprise étrangère a toutes les chances de réussir au Mexique, à condition de bien s’implanter et d’être accompagnée pour tisser son réseau. Lorsque ces conditions sont remplies, le succès est au rendez-vous. Certains clients nous ont même confié que le Mexique allait devenir leur locomotive ! ».

mexique chiffres clés
chiffres clés Mexique

S'implanter au Méxique

/ Vous avez un projet ?